MARSEILLE AUX MUSÉES

Incontournable MUCEM!

Esplanade du Mucem

Le MUCEM a été inauguré en 2013 à l’occasion de la nomination de Marseille « Capitale de la Culture 2013 ».
Sa belle architecture en dentelle de béton de Rudy Ricciotti ouvre sur les ports, la mer et la ville.
Le grand hall d’accueil dessert deux lieux d’exposition permanentes et deux autres au Niveau 2, pour les expositions temporaires.
Après avoir réglé 11 euros (pas de réductions pour les « séniors » : on sait bien qu’ils sont aisés ici…) on traversera les deux premières expositions du rez de chaussée au pas de courses dans des salles où la clim affiche 17°, parce que, vue la température caniculaire de l’extérieur, vous vous êtes peu couvert.es !
De toutes façons, le trio « photos/maquettes/reconstitutions » proposé par tous les musées patrimoniaux de France est tellement éculé, qu’il ne m’a pas incité à flâner… ( « Ruralités » : les fondements de l’agriculture et de l’élevage en Méditerranée et « Connectivités » : l’histoire des grandes cités portuaires de la Méditerranée au XVI° et XVII° siècles) .

Expositions temporaires du MUCEM:

Une belle découverte sera l’installation d’Alexandre Périgot :
« Mon nom est personne » :
Alexandre Périgot a disposé au sol 1300 reproductions en 50×70 cm de tableaux d’artistes connus ou inconnus…
Cette étonnante « fresque » qui permet de parcourir tranquillement des siècles d’art, fait réfléchir sur la notion de notoriété artistique !
En vidéo-projection des improvisations de deux musiciens dont nous ne retrouverons le nom nulle part dans les brochures du Mucem : peut être leurs noms sont personne ?
J’avoue une certaine amertume quant au traitement un peu « à l’économie » de cette installation très originale !

« Mon nom est personne« 

Au même étage, l’exposition « L‘Orient sonore, musiques oubliées, musiques vivantes » nous emmène, à travers la projection simultanée de douze documentaires, vers des traditions orales « en voix » d’extinction…
Passionnée par la musique expérimentale et électro-acoustique, je ne peux m’empêcher d’utiliser à son propos le mot « cacophonie » pour décrire l’ambiance de cette salle où il est impossible de se concentrer sur l’écoute de telle ou telle musique et d’apprécier les images, envahis par le son du documentaire proche ! Plusieurs visiteurs fuient, excédés et déçus ! La qualité de ce travail de recherche aurait mérité les conditions d’une écoute privilégiée…

Exposition Orient sonore…
Exposition Orient sonore…

Au Fort Saint-Jean…

Avant de rejoindre le Fort Saint Jean, je me dirige vers le restaurant « Le môle Passédat » : menus à 55 et 75 euros. De l’autre côté de l’eau, leur « café école » est à peine moins cher , quant au snack du RC il propose des sandwichs à 8 euros… Ces tarifs m’interrogent sur la population ciblée par le MUCEM ?
Au Fort Saint Jean deux expositions sur la flore et le vêtement donnent, malheureusement, encore une impression de « millefoisvus »…
Ma visite se terminera par la Galerie des Officiers qui présente dans ses petites salles une reconstitution en 3D de l’histoire du Fort particulièrement réussie et passionnante..

Je sors alors avec le sourire 🙂

Reconstitution en 3D de l’histoire du Fort St Jean

Château-musée BORELY

Chateau Borély

Où aller à Marseille en cas de canicule ? Pas sur les plages bondées mais au Parc Borély…
En entrant par l’avenue du Clot Bey on débouche près du très imposant château du XVIII° siècle qui devint « Musée des Arts Décoratifs, de la Faïence et de la Mode » en 2013.
Il nous fait découvrir gratuitement une des plus belles collections de faïences et de verreries qu’il m’ait été donné de voir, et l’exposition temporaire (également en accès libre) est savoureuse : «L’héritage surréaliste dans la mode » est une présentation pleine d’humour de 30 modèles – chaussures, chapeaux, gants, robes, tenues etc. – des collections du musée Borély, accompagnée de documentaires vidéo de défilés.

Verreries
« L’héritage surréaliste dans la mode »
Vase
P’tits curieux d’art

Le MUCEM propose aux enfants à partir de 8 ans un parcours d’activités sur les extérieurs du musée grâce à un fascicule de coloriages, quizz etc.

Curieux alentours

Le très beau Parc Borély, majestueux et ombragé où vous pourrez apprécier l’accueil souriant du Café du Lac et déguster une glace plus un café pour .. cinq euros !

Le lac du parc Borély

La promenade en bateau « Les essentiels des calanques » .
Le long des côtes jusqu’à Cassis, le nez au vent, le soleil qui tape et la mer … Un régal !

Vers les Calanques…
Pratico-Pratique

MUCEM :
Ouvert de 10h à 20h
1 Esplanade J4 13002 Marseille
www.mucem.org

MUSEE BORELY :
Ouvert de 9h à 18 h/ Accès Gratuit jusqu’au 03 janvier 2021.
132 avenue du Clot Bey 13008 Marseille