DELACROIX à St SULPICE

DE LA CHAPELLE DES SAINTS ANGES…

… AU « DA VINCI CODE » !

Intérieur de l’église Saint Sulpice à Paris. Photo: Sylvie Maugis

Comme je vous le racontais la semaine dernière, Eugène Delacroix s’était installé rue Furstenberg à Paris pour être proche de l’église Saint Sulpice, car la Ville de Paris, propriétaire de l’édifice, lui avait commandé la déco d’une chapelle: la chapelle des saints anges, à laquelle il travailla de 1850 à 1861.
L’église Saint-Sulpice est la plus grande église de Paris et on pense qu’elle fut construite sur cent ans, entre 1646 et 1745!
Actuellement, suite à l’incendie de Notre Dame en 2019, elle fait office de cathédrale pour les grandes cérémonies.
La façade néo-classique est plutôt austère et l’intérieur assez grandiose est intéressant pour qui aime l’architecture cultuelle .

Façade de l’église St Sulpice. Paris
Colonnes de la façade de l’église
St Sulpice

Dès l’entrée, à droite, on peut admirer le travail de Delacroix dans la chapelle des saints anges: deux grandes fresques représentent l’une le combat de Jacob avec l’ange et l’autre Héliodore chassé du temple puis, au plafond, Saint Michel terrassant le dragon.

Panneau-légende de la chapelle
« Héliodore chassé du temple »

Plafond de la chapelle des saints anges: « Saint Michel terrassant le dragon »
Photos: Sylvie Maugis
« Le combat de Jacob avec l’ange »

LE GNOMON

Saint-Sulpice abrite un élément insolite :un gnomon du 18e siècle.
Mais… Qu’est-ce donc qu’un gnomon ?
“Gnomon” est un mot grec qui signifie “moyen de savoir”. 
Il s’agit d’un outil de mesure installé dans l’église Saint-Sulpice en 1727, permettant à l’époque de déterminer la date précise de Pâques. C’est un obélisque en marbre blanc de 10,72 m de hauteur, au pied duquel fut tracée une méridienne matérialisée par une réglette de laiton incrustée dans le dallage de l’église. On installa également dans le vitrail du transept sud une lentille placée à une hauteur de 24m. Les rayons du soleil concentrés par la lentille frappent l’obélisque ou la ligne de laiton au sol. C’est à partir de là que l’on mesurait les solstices d’été et d’hiver ainsi que les équinoxes marquant respectivement le début du printemps et de l’automne.

Le gnomon de l’église St Sulpice. Paris.

Dans le film « Da Vinci Code », réalisé en 2006 par Ron Howard, le meurtrier se rend à l’église Saint-Sulpice pour trouver la clé de voûte dissimulée dans l’église qui serait « un monument construit sur les ruines d’un ancien temple dédié à la déesse Isis » (Magie de la fiction!).
Et dans le roman d’où est tiré le film, l’auteur, Dan Brown, décrit la ligne du gnomon :  » Enchâssée dans le sol de granit, une fine baguette de laiton poli luisait entre les pierres grises, une ligne dorée, graduée comme une règle (… ) » Il la définit comme étant la « Rose Ligne », une ligne partageant la France en deux parties égales.
L’actuel curé de Saint-Sulpice a placé des panneaux explicatifs afin de rétablir la vérité : « La ligne matérialisée sur le sol de l’église et sur la pyramide où elle se prolonge fait partie du gnomon astronomique, établi ici en 1793. Elle n’a jamais été appelée « Rose Ligne ».

Le curieux infos

Église St Sulpice:
Place St Sulpice 75006 PARIS

Il est recommandé de visiter en dehors des heures de messes, car certains accès sont alors réservés!


Lien vers un site richement documenté sur l’église Saint Sulpice:
https://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Saint-Sulpice