L’ABBAYE DE VALMAGNE

Abbaye de Valmagne, le cloître et l’église.

« L’abbaye de Valmagne, dans l’Hérault, est une abbaye cistercienne fondée en 1139 et classée monument historique. Cette abbaye n’est plus en activité monastique depuis 1789, date à laquelle elle fut vendue comme bien national.
Rachetée en 1838 par le comte Henri de Turenne, elle perdure depuis dans la même famille, qui oeuvre à sa préservation et au développement de son activité touristique et culturelle.
Ce lieu impressionne par son église de grande dimension qui lui vaut le surnom de « Cathédrale des vignes ».
Dans celle-ci se trouvent des foudres (grands tonneaux) qui ont servi jusque dans les années 90 à conserver le vin.
Les parties intérieures composées de l’Église et du cloître permettent de découvrir l’Histoire de Valmagne ainsi que le mode de vie des moines cisterciens.
Les parties extérieures composées du jardin médiéval, du potager et des vignes offrent une approche de la culture en agriculture biologique et biodynamique sur des terres sélectionnées par les moines il y a près de 900 ans.
Le terroir était rigoureusement sélectionné par les moines lors de
l’implantation d’une Abbaye. Nous savons que nos terroirs de coteaux étaient cultivés dés le XIIème siècle. La terre était goutée pour connaitre la composition du sol. Deux grands terroirs se distinguent ici : un sol argilo-calcaire et un sol composé de bauxite, une terre rouge donnant des vins de caractère au temps de garde élevé. »
Extrait du dossier de présentation de l’Abbaye de Valmagne.

La salle des Chapitres. Lieu de réunion des moines, où le silence était de règle…
Le cloître, vu de la salle des chapitres.
Un vitrail de la salle à manger.

L’ÉGLISE
L’église mesure 83 mètres de long et 24 mètres de haut . C’est une des rares églises où sont entreposés des foudres, ces gros tonneaux de bois ayant servi à conserver le vin de 1822 à 1996 et d’une capacité totale de 500 000 litres de vin.

L’église

LE CLOÎTRE
Le jardin du cloître est situé autour de sa célèbre fontaine-lavabo. Les cisterciens qui suivaient la Règle de Saint-Benoît ne devaient pas sortir de leur monastère. Enserré entre ses quatre galeries, le préau permettait aux moines de voir le ciel bleu et un petit coin de verdure.
Les roses de Cîteaux créées par Delbard et les bambous noirs lui confèrent un charme tout à fait particulier.

Le cloître.
Les bambous noirs du cloître.
Le cloître

LE CONSERVATOIRE DES CÉPAGES
Le conservatoire des cépages expose les 12 différents cépages cultivés sur le domaine et intégrés dans les vins. Cet espace permet de comprendre le cycle de la vigne, de la fleur au raisin, puis les phases de l’élaboration du vin

Conservatoire des cépages.

LA PASSION EN HÉRITAGE!

Par un bel après-midi d’hiver baigné de lumière, j’ai eu la joie de rencontrer Éléonor d’Allaines, héritière – avec ses frères Roland et Thomas – de ce lieu envoutant!

PODCAST

Éléonor d’Allaines devant la fameuse « Fontaine-Lavabo » du cloître,
son endroit préféré!

ET PUIS… LE JEU DE PISTE!

Dès mon arrivée, j’ai été coachée par Antonin Amorini, attaché de Presse de l’Abbaye, pour tester le « Jeu de Piste » proposé aux familles.
Écoutons Antonin m’expliquer le mode d’emploi de ce jeu:

il m’a donc confié la grande sacoche de toile et cuir, remplie de divers objets: plans, cartes, jumelles, carnet de notes, crayon, puzzle, miroir etc.
Et je me suis rendue au lieu de départ du jeu de piste, pour trouver le « Trésor perdu des couleurs de Valmagne » !

La sacoche du Jeu de Piste, posée sur un banc de la Chapelle….

Sur une première carte, une question m’a été posée, puis au fil des neuf autres cartes, de leurs questions et des jeux proposés, j’ai pu tour à tour observer le plafond de l’église à l’aide d’un miroir ( indescriptible expérience! ) relever des gravures d’arcs gothiques, mesurer des piliers « grignotés », chercher des motifs sculptés dans la salle des Chapitres …
Jusqu’à m’accroupir dans le jardin potager pour écraser une petite feuille de laurier cueillie dans la haie, sur une pierre incrustée d’éclats de verre bleu, en psalmodiant une phrase en latin, déposer cinq morceaux de cette feuille dans une petite fiole et courir à toutes jambes vers le cloître pour la remplir à l’eau de la « Fontaine-Lavabo »…
Là… J’ai poussé un cri qui a définitivement convaincu les autres visiteurs que je m’étais échappée de ma camisole!
Mais… MYSTÈRE… Je ne vous dirais pas pourquoi…
À vous d’expérimenter ce jeu passionnant, instructif et vraiment drôle!
Et je ne suis pas peu fière d’avoir trouvé le Trésor à l’issue de mon périple, et de voir de grands sourires éclairer le visage d’Antonin et des autres personnels de l’Abbaye 🙂

Photos de l’Abbaye de Valmagne: (c) Sylvie MAUGIS

L’Abbaye de Valmagne vue par le drone de « French Baroudeur »
Pratico-Pratique

Abbaye de Valmagne, 34560 Villeveyrac
www.valmagne.com

L’Abbaye de Valmagne est ouverte au public :
Du 1er Octobre au 15 Avril : du mardi au samedi de 14h à 18h et le dimanche, jours fériés et ponts de 10h à 18h.
Du 15 Avril au 30 Septembre : du mardi au dimanche de 10h à 19h, fermé le lundi (sauf en juillet, août et septembre).
Fermé les samedis et dimanches matins de Janvier.
Différents tarifs sur le site.

INFO D’AILLEURS….

À l’autre bout de la France, le splendide Musée LALIQUE présente l’exposition : « HAPPY CRISTAL » jusqu’au 31 décembre.
Entrée libre.